Notions de base l'étalonnage

Ce qu‘il vous faut savoir à propos de l‘étalonnage

Avec l‘introduction de normes de gestion de la qualité de par le monde, les besoins en moyens de mesure et de vérification ont fortement progressé. Ainsi par exemple, la certification selon la norme DIN EN ISO 9000ff conditionne une gestion active de la qualité et nécessite d‘effectuer des étalonnages régulièrement. En tenant compte du contexte respectif, on assure ainsi une grande sûreté des résultats de mesure et le raccordement des valeurs mesurées aux étalons nationaux.

„Etalonnage légal“ ne signifie pas „étalonner“

„Etalonner“ regroupe l‘ensemble des opérations établissant, dans des conditions spécifiées, la relation entre les valeurs de la grandeur indiquées par un appareil de mesure ou un système de mesure et les valeurs correspondantes de la grandeur réalisées par des étalons.

Résultat d‘un étalonnage

  • Le résultat d‘un étalonnage permet de valoriser les incertitudes de mesure de l‘appareil, du dispositif de mesure ou de la représentation de la mesure ou bien d‘affecter des valeurs à des divisions sur une échelle quelconque.
  • Le résultat d‘un étalonnage peut être consigné dans un document parfois appelé „rapport d‘étalonnage“ ou „certificat d‘étalonnage“.
  • Le résultat d‘un étalonnage est souvent indiqué comme correction ou „facteur d‘étalonnage“ ou sous forme de „courbe d‘étalonnage“.

Le terme „étalonnage légal“

Le terme „étalonnage légal“ se limite dans le langage officiel à la métrologie légale et désigne des vérifications homologuées par l‘administration conformément à la loi sur l‘étalonnage. Un étalonnage légal ne peut être effectué que par un laboratoire certifié et sur des appareils admissibles à l‘étalonnage légal, c‘est-à-dire directement lié à une valeur marchande.

Etalonnage DAkkS

L‘étalonnage ne peut avoir lieu que dans le domaine des grandeurs de mesure, étendues de mesure et incertitudes de mesure citées dans Certificat d‘accréditation. Il sera fournit au client un certificat d‘étalonnage DAkkS reprenant les valeurs mesurées, l‘incertitude de mesure respective, l‘indication de la méthode d‘étalonnage, les conditions environnementales et le cas échéant les conditions de mesure particulières. L‘objet étalonné sera repéré par un autocollant (rouge).
Celui-ci comporte les informations suivantes :

  • Numéro de l‘étalonnage,
  • Date de l‘étalonnage
  • Numéro du laboratoire d‘étalonnage et prend ainsi référence au certificat d‘étalonnage.

L‘étalonnage DAkkS raccordé COFRAC satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 relative aux activités d‘essai (entre autres pour surveiller les processus de production ou l‘assurance qualité des produits).

Les étalonnages en dehors de la gamme de services d‘accréditation fournis par le laboratoire d‘étalonnage à la société Ahlborn Mess-und Regelungstechnik sont effectuées par des laboratoires gérés par nos différents partenaires.

Constats de vérification d‘usine

Le constat de vérification s‘effectue selon la méthode de la comparaison à des références d‘usine. Les références étalon d‘usine sont (autant que possible) des appareils de mesure, des capteurs ou des dispositifs de mesure étalonnés par des laboratoires accrédités DAkkS ou PTB, lesquels ont signé des accords multilatéraux de reconnaissance mutuelle. Il sera fourni au client un constat de vérification d‘usine reprenant les valeurs mesurées, l‘incertitude de mesure respective, l‘indication de la méthode d‘étalonnage, les conditions environnementales et le cas échéant les conditions de mesure particulières. L‘objet vérifié est ensuite repéré par un autocollant.

Les étalonnages en dehors de la gamme de services d‘accréditation fournis par le laboratoire d‘étalonnage à la société
Ahlborn Mess-und Regelungstechnik sont effectuées par des laboratoires gérés par nos différents partenaires.

A quelle fréquence doit-on étalonner?

La durée qui s‘écoule entre deux étalonnages dépend en grande partie de l‘application respective et varie en fonction des facteurs suivants:

  • Tolérances de mesure admissibles,
  • Conditions environnementales,
  • Fréquence d‘emploi,
  • Résultats des étalonnages antérieurement effectués
  • Exigences et constats propres au client